Les travailleurs bénévoles ne sont pas automatiquement
couverts par la CNESST en cas d’accident du travail.
Travailleur bénévol


Pour protéger un travailleur bénévole, l'entreprise doit :
 

1. être inscrite à la CNESST;

2. souscrire à la protection offerte en transmettant préalablement une déclaration;

3. payer la prime afférente.

 

La Loi sur la santé et la sécurité du travail est claire!
 

Des mesures doivent être prises par les employeurs pour protéger la santé ainsi que pour assurer la sécurité des travailleurs. Qu'ils soient salariés ou bénévoles. L'employeur doit notamment :
 

  • s'assurer d'une organisation du travail sécuritaire;
  • fournir les équipements de protection nécessaires;
  • informer adéquatement les travailleurs bénévoles des risques;
  • assurer la formation, la supervision et l'entraînement appropriés.
     

Travailleur bénévole


Visionnez la capsule vidéo pour en savoir plus sur la protection des travailleurs bénévoles
 
 
YoutubeFacebookTwitterLinkedIninstagram logo   CNESST LOGO