Fondation de la Faune du Québec  
Bulletin Entre les branches  
Vol.11, no. 1, Mars 2017

Une menace à l’écosystème du fleuve Saint-Laurent

La présence de la carpe de roseau dans le fleuve a tout récemment été confirmée par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP). C’est l’une des quatre espèces de « carpes asiatiques » importées aux États-Unis dans les années 1960 et qui se sont échappées de sites d’aquaculture. Depuis, elles ont envahi le fleuve Mississippi et les Grands Lacs.

Ayant pour mission de promouvoir la conservation et la mise en valeur de la faune et de son habitat, la Fondation de la faune est préoccupée par les conséquences possibles de l’envahissement de la carpe sur la biodiversité du Saint-Laurent et des eaux intérieures.

Avec des taux de reproduction et de croissance exceptionnellement rapides, les carpes asiatiques peuvent endommager de façon importante les herbiers aquatiques et nuire à la survie des espèces indigènes qui utilisent ces milieux.

En conséquence, la Fondation soutient la mise en place des mesures préventives préconisées par le MFFP et elle invite l’ensemble des intervenants fauniques du Québec à contribuer au contrôle de ce fléau. Il est essentiel de prévenir la colonisation des carpes asiatiques pour sauvegarder notre biodiversité et pour protéger les activités reliées à la pêche commerciale et à la pêche sportive.

Lire le communiqué

Obtenir des informations sur la carpe asiatique

Nos activités
L’Encan faune et nature 2017 : un nouveau record !

Le président d’honneur, José Boily, et l’équipe de la Fondation étaient bien fiers des résultats obtenus pour cette onzième édition : 126 000 $ ont été recueillis grâce à la vente de 236 produits et forfaits. La Fondation investira les profits de cet encan en ligne dans son programme Pêche en herbe.

Lire le communiqué de presse

Voir les 236 produits vendus

José Boily
La Fondation et José Boily, président d’honneur de l’Encan, remercient chaleureusement tous les commanditaires qui ont offert des forfaits et des produits ainsi que les partenaires qui ont participé à la campagne de promotion de cet événement attendu avec impatience par les amateurs de plein air à chaque année.
Pêche en herbe toujours aussi populaire et efficace

Ce programme de la Fondation, inauguré en 1997, a pour objectif de faire découvrir la pêche sportive aux jeunes de 9 à 12 ans, tout en les éduquant à l’écologie, à l’environnement et à la sécurité. Nous faisons le pari que les participants ayant vécu une journée Pêche en herbe seront plus sensibles à l’importance de conserver les habitats fauniques, notamment ceux des espèces aquatiques. Un autre objectif du programme est de former une relève afin de perpétuer la pêche, une activité traditionnelle importante pour l’économie de plusieurs de nos régions.

Afin de mesurer diverses retombées du programme, la Fondation a effectué un sondage auprès d’adultes de 18 ans et plus ayant participé au programme Pêche en herbe alors qu’ils étaient plus jeunes. L’enquête a permis de constater que 58 % sont effectivement retournés pêcher après l’âge de 18 ans, soit en famille (61 %), soit avec des amis (36 %). Fait intéressant, 33 % ont même initié des proches à la pêche, et souvent, jusqu’à 3 personnes.

Parmi ceux qui ne sont pas retournés pêcher, 41 % ont affirmé qu’ils pourraient être incités à y retourner s’ils avaient une personne pour les accompagner, ou s’ils étaient invités à se joindre à un groupe. Lors de votre prochaine sortie de pêche, pourquoi ne pas convier de nouveaux joueurs ? Ils risquent bien de mordre à l’hameçon !

Pêche en herbe
Cliquez sur l'image pour visionner la capsule vidéo.
Plus de 2 700 nouveaux pêcheurs cet hiver

Depuis le mois de janvier, la Fondation a fourni le matériel nécessaire à 35 organismes locaux qui initient des jeunes de 9 à 12 ans lors d’une journée de pêche sur la glace, dans le cadre du programme Pêche en herbe de la Fondation de la faune. Depuis sa création en 1997, Pêche en herbe a permis d’initier à la pêche plus de 265 000 jeunes, dont plus de 26 500 à la pêche blanche. Canadian Tire est le partenaire principal de ce populaire programme.

Lire le communiqué de presse

Pêche sur la glace sur le lac Levan
Pêche sur la glace sur le lac Levan, près de Baie-Comeau. L’activité, organisée par l’Organisme de bassin versant Manicouagan, a permis d’initier 64 jeunes.
Nos projets fauniques
Une nouvelle vague de projets se réalisera dans les prochains mois

Le 1er octobre dernier, la Fondation a reçu 94 propositions de projets à analyser. À la suite du processus habituel de sélection effectué par l’équipe et des experts externes, 65 initiatives ont été sélectionnées. La Fondation s’est engagée à verser 1 057 226 $ pour soutenir ces projets qui s’inscrivent dans le cadre des programmes suivants : Faune en danger, Mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole, Faune-Forêt, Gestion intégrée pour l’aménagement durable de la faune en milieu forestier, Amélioration de la qualité des habitats aquatiques et Fonds Madeleine-Auclair.

Covey Hill La valeur totale des nouveaux projets financés atteint 2,7 millions $. En bref, un dollar investi par la Fondation a un effet multiplicateur de près de 3 $ une fois sur le terrain grâce à la contribution des organismes promoteurs et d’autres partenaires du milieu.
Nos partenaires
Renouvellement du fonds pour l’habitat des oiseaux du Québec

La Fondation est heureuse d’annoncer le renouvellement du Fonds pour l’habitat des oiseaux pour une période de trois ans (2017-2019). Ce fonds, créé conjointement avec le Regroupement QuébecOiseaux, vise à recueillir des contributions financières afin de soutenir des projets de protection et d’aménagement d’habitats pour les oiseaux du Québec. Les ornithologues membres de QuébecOiseaux y contribuent annuellement, tandis que certains clubs d’ornithologie récoltent les contributions volontaires de leurs membres.

Le Fonds a d’ailleurs permis de financer tout récemment la protection de 40 hectares de forêts pour la grive de Bicknell, en collaboration avec l’Université Laval et le Séminaire de Québec. Le projet a été rendu possible grâce à la compensation versée au Fonds par Boralex et Gaz Métro pour la construction du parc éolien de la Seigneurie de Beaupré.

Lire le communiqué

la grive de Bicknell
Ce projet de création de conservation pour la grive de Bicknell est basé sur le concept d’« aires flottantes de conservation ». Ainsi, l’aire qui sera protégée pendant les 40 prochaines années sera dynamique dans l’espace. En effet, à chaque période de 10 ans, les superficies protégées pourraient être déplacées afin que seuls les bons habitats, les jeunes forêts denses, soient préservés. Photo : Grive de Bicknell, Phillip Kenny.
Un burger vendu pour la bonne cause

Du 10 janvier au 4 février dernier, les 3 restaurants Archibald (Lac-Beauport, Sainte-Foy et Trois-Rivières) ont proposé à leur clientèle un burger de cerf de Gibiers Canabec vendu au bénéfice de la Fondation de la faune. Cette promotion spéciale a permis de recueillir 950 $ pour nos projets fauniques en plus de faire 9 gagnants au tirage organisé pour l’occasion. Merci à tous ceux et celles qui ont dégusté le burger de cerf, merci à Archibald pour cette initiative et enfin, merci à Latulippe et Gibiers Canabec pour la participation aux prix de tirage.

Archibald Latulippe


Gibiers Canabec
Canards Illimités souligne ses 40 ans d’action au Québec

Depuis son arrivée au Québec, l’organisme a investi plus de 200 millions $ afin de conserver 32 500 hectares de terres humides. Fier du chemin accompli, Canards Illimités fait face à de grands défis pour l’avenir, puisqu’il est estimé que 70 % des milieux humides de la vallée du Saint-Laurent ont disparu à ce jour.

grande soirée-bénéfice
L’anniversaire a été célébré le 25 février lors d’une grande soirée-bénéfice qui s’est tenue à l’hôtel Le Concorde de Québec, en présence de près de 420 convives. Plus de 110 000 $ ont été amassés au bénéfice de la conservation des milieux humides.
Marcel Groleau, président d’honneur de notre soirée-bénéfice

Marcel Groleau, président de l’UPAMarcel Groleau, président général de l’UPA. Depuis 2005, la Fondation et l’UPA collaborent activement à promouvoir la mise en valeur de la biodiversité en milieu agricole.

La Fondation de la faune est heureuse de l’appui que lui offre M. Marcel Groleau, président général de l’Union des producteurs agricoles (UPA), pour faire rayonner son événement annuel. Le 25 mai prochain, aux Entrepôts Dominion à Montréal, venez vous régaler et réseauter dans une ambiance festive où les produits de l’agriculture québécoise seront à l’honneur !
 
Rappel : dates limites pour le dépôt des demandes d’aide financière

Dates à surveiller :

10 avril 2017 : programme d’Aide financière pour les infrastructures des sentiers et la protection de la faune (VHR).

15 mai 2017 : programme Protéger les habitats fauniques.

Voyez le calendrier des dates limites pour tous les programmes d’aide.
 
Activités à venir

6 avril 2017 : Forum pêche en ville, à l’hôtel Best Western Universel, Drummondville.

17 et 18 mars 2017 : Ateliers sur la conservation, à l’Auberge Le Baluchon (Mauricie).
Fondation de la faune du Québec
Fondation de la faune du Québec
1175, avenue Lavigerie, bureau 420
Québec (Québec)
G1V 4P1
T. 418 644-7926
1 877 639-0742
F. 418 643-7655
Courriel
Facebook