Fondation de la Faune du Québec  
Bulletin Entre les branches
Vol.9, no. 3, Juin 2015
 

Enfin, l’été !

Pour plusieurs, l’été est synonyme de vacances et de détente. Pour les organismes de conservation, c’est toutefois une période très occupée, le moment idéal pour réaliser les travaux longuement planifiés pendant la saison froide. Pour les pourvoiries, les zecs, les réserves fauniques, etc. c’est avant tout une période de grand achalandage, mais également le temps de poursuivre les travaux d’aménagement entamés au printemps.

En fait, l’été, partout au Québec, une véritable armée de passionnés de la faune est à l’œuvre pour améliorer et protéger les milieux de vie de la faune. Leur travail est important et la Fondation de la faune est là pour soutenir leurs efforts !

Merci d’appuyer notre mission et bon été !

L’équipe de la Fondation de la faune

Nos activités
Succès de la soirée-bénéfice 2015 !

Le 28 mai dernier, la Fondation tenait son traditionnel souper de homard avec encan silencieux et encan à la criée. Sous la présidence d’honneur de M. Guy Fortin, vice-président, Santé, Sécurité et Environnement, Rio Tinto Alcan, l’activité a réuni près de 275 personnes et a permis de recueillir près de 120 000 $ pour les habitats forestiers. Nous remercions chaleureusement tous ceux et celles qui ont contribué au succès de cette soirée par leur présence ou leurs dons et commandites !

Soirée-bénéfice   Soirée-bénéfice
André Martin et Jacques Gauthier de la Fondation de la faune entourent M. Guy Fortin, président d’honneur et Mme Julie Grignon, sous-ministre associée à la faune et aux parcs, ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.   Les convives de la table Rio Tinto Alcan.
Lancement du nouveau programme pour la forêt privée

À la suite d’une vaste consultation où les intervenants ont pu exprimer leurs attentes, la Fondation est maintenant prête à mettre en œuvre un programme Faune-Forêt actualisé. Les promoteurs de projets pourront désormais déposer des demandes d’aide pour une plus grande diversité de projets. De plus, ils disposeront de deux dates limites pour le faire (1er octobre et 1er février) et l’aide pourra s’étendre sur une période de deux ans. Tous les détails sur notre site Web.

Programme pour la forêt privée
Planification des travaux à l’échelle du territoire.
Photo : Agence forestière de la Montérégie.
Nos projets fauniques
Les activités Pêche en herbe toujours aussi populaires !

La Fondation fournira l’équipement nécessaire à plus de 215 organismes qui réaliseront des activités en vue d’initier à la pêche plus de 17 000 jeunes de 9 à 12 ans durant l’été 2015. Plusieurs activités Pêche en herbe sont aussi offertes au grand public dans des pourvoiries, des réserves fauniques, des municipalités, etc. Consultez la liste de ces activités sur notre site Web.

Pêche en herbe
Pêche en herbe permet d’initier des jeunes de 9 à 12 ans aux plaisirs de la pêche ainsi qu’à l’écologie des poissons et aux règles de sécurité.
Photo : Académie de pêche du lac St-Pierre.
Vingt et un nouveaux projets pour la faune en danger

La Fondation investira 286 430 $ pour la réalisation de 21 projets dans le cadre de son programme Faune en danger. Ainsi, 20 promoteurs répartis dans plus de 13 régions administratives du Québec se consacreront à protéger et à mettre en valeur les habitats de plus de 13 espèces indigènes menacées ou vulnérables.

Détails

Tortue des bois
La coopérative des travailleurs de Mastigouche fera signer des ententes de conservation volontaire aux propriétaires de sites abritant des tortues des bois.
Photo : Jacques Pleau.
Dix-neuf sites importants pour la faune seront protégés

La Fondation a récemment accepté de verser près de 255 000 $ pour soutenir la réalisation de 19 projets de protection de sites riches en biodiversité. Une douzaine d’organismes s’emploieront à concevoir des plans de conservation et à inciter des propriétaires et des gestionnaires privés à s’engager dans une démarche de conservation volontaire sur des sites ciblés pour leur grande valeur faunique. D’ailleurs, 8 de ces projets seront réalisés sur des sites désignés « prioritaires à protéger » par la Fondation de la faune.

Voir la liste des projets acceptés dans le cadre du programme Protéger les habitats.

Nature-Action Québec
Nature-Action Québec poursuivra les activités de conservation volontaire en milieu privé sur le pourtour du mont Saint-Bruno et dans le Bois du Fer-à-Cheval.
Photo : Nature-Action Québec.
Des interventions ciblées pour améliorer la faune aquatique

La Fondation de la faune du Québec financera 11 nouveaux projets dans le cadre de son programme d’Amélioration de la qualité des habitats aquatiques (AQHA) – volet principal, pour un montant total de 176 479 $. Les différents promoteurs réaliseront des projets d’étude ou d’aménagement en vue d’améliorer la qualité et la productivité faunique des habitats de diverses espèces de poissons, tels que le grand brochet, le doré jaune et l’omble de fontaine.

Voir la liste des projets AQHA.

Aménagement d’un seuil.
Photo : L'Association des chasseurs et pêcheurs de Matane inc.
Nos partenaires d’affaires
RBC remet un montant de 40 000 $ à la Fondation de la faune

La Fondation a reçu une subvention de 40 000 $ provenant du Projet Eau bleue RBC. Dans le cadre de ce programme d’envergure mondiale d’une durée de 10 ans, RBC vise à protéger l’eau douce, particulièrement en zones urbaines. L’aide de RBC sera investie dans un projet d’amélioration de la gestion des eaux de ruissellement dans un sous-bassin versant du lac Saint-Charles. Le projet sera réalisé en partenariat avec l'Association pour la protection de l'environnement du lac Saint-Charles et des Marais du Nord (APEL).

RBC
Sur la photo (de gauche à droite) : M. André Labbé, vice-président régional, RBC, Mme Sylvie LaRose, présidente de l’APEL, MM. André Martin et Claude Grondin, respectivement président-directeur général et directeur des initiatives fauniques, Fondation de la faune du Québec, et M. Alexandre Chabot, directeur de succursale, RBC.
Le saviez-vous ?
La maladie de Lyme gagne du terrain au Québec. Cette maladie est causée par une bactérie qui peut être transmise à l’homme par la piqûre d’une tique à pattes noires (ou tique du chevreuil) infectée.

Les gens qui pratiquent des activités en forêt y sont plus exposés, surtout dans le sud du Québec, où cette tique est plus abondante.

Des campagnes de sensibilisation pour informer les citoyens des précautions à prendre pour éviter de contracter cette maladie ont débuté et nous vous invitons à consulter le site du ministère de la Santé afin d’obtenir plus de détails sur la maladie de Lyme et sur les moyens de s’en protéger.
 
LE GUIDE DU PÊCHEUR : principales règles de pêche sportive au Québec
 
Guide du pêcheur

Produit par Les pourvoiries du Québec et ses partenaires, Le Guide du pêcheur présente, entre autres, les règlements, les exceptions, les zones de pêche et une section sur le saumon. Son format de poche, son prix imbattable à 2,99 $ et son contenu pratique feront de vous un pêcheur averti ! En plus, vous pourriez gagner un voyage de pêche sur la Côte-Nord !

Détails et achat
Fondation de la faune du Québec
Fondation de la faune du Québec
1175, avenue Lavigerie, bureau 420
Québec (Québec)
G1V 4P1
T. 418 644-7926
1 877 639-0742
F. 418 643-7655
Courriel
Facebook