10 juin 2015
Dans le cadre des débats sur les soins de fin de vie, la nécessité s’est fait sentir de mieux encadrer au Québec l’utilisation des médicaments ainsi que de la sédation palliative chez les personnes en fin de vie. Les médecins sont invités à prendre connaissance de ces deux nouveaux guides d’exercice.


Les soins médicaux dans les derniers jours de la vie

Le Collège a produit ce guide d’exercice dans le but de mieux informer et outiller les médecins sur le bon usage et les effets des médicaments couramment utilisés aux derniers jours de vie. Ce guide ne se veut pas un document détaillé sur tous les soins palliatifs, ceux-ci couvrant toute la période de vie où l’on sait que la maladie est incurable; il traitera uniquement des soins médicaux et des prescriptions à faire à la toute dernière période de la vie, celle qui précède la mort, de façon à éviter des souffrances aux patients mourants. Une bonne connaissance des traitements médicamenteux pouvant être offerts à ces patients contribuera à l’amélioration de la qualité des services médicaux aux patients parvenus au terme de leur vie.

> Consulter le guide d'exercice

 



La sédation palliative en fin de vie

Ce guide est le fruit d’une collaboration entre la Société québécoise des médecins de soins palliatifs et le Collège des médecins du Québec. Même s’il s’adresse d’abord aux médecins, ce guide a pour objectifs que ce soin de dernier recours soit mieux compris de toute la population québécoise et qu’il soit utilisé le plus judicieusement possible. On y trouve l’ensemble des repères jugés essentiels : les indications, la démarche à suivre pour prendre la décision d’instaurer une sédation palliative, la médication à utiliser, la surveillance et les autres soins à assurer, ainsi que les éléments à inscrire au dossier ou à déclarer aux instances responsables. 

> Consultez le guide d'exercice



Vous avez des commentaires ou des questions? Écrivez-nous à infolettre@cmq.org
Pour modifier l'adresse courriel associée à votre dossier, cliquez ici.
Suivez-nous également sur Facebook et sur Twitter.