Fondation de la Faune du Québec oiseau1
Bulletin Entre les branches oiseau2
Vol.7, no. 2, Avril 2013

L’eau, une ressource précieuse à préserver !

Depuis le début de ses activités en 1987, la Fondation de la faune a investi des efforts et des sommes considérables pour conserver et mettre en valeur les habitats aquatiques dans nos lacs et nos cours d’eau.

C’est en 2005 que la Fondation a intensifié ses activités en milieu agricole. Dès lors, la Fondation de la faune et l’Union des producteurs agricoles unissent leurs forces pour valoriser la biodiversité des cours d’eau en territoire agricole. De 2005 à 2010, dix projets-pilotes ont été réalisés mobilisant près de 500 producteurs agricoles. Depuis 2011, près de 50 autres initiatives fauniques en milieu agricole ont été financées. Cette approche a permis à la Fondation d’élargir son champ d’action à toute la biodiversité entourant les cours d’eau, et non seulement au poisson, comme c’était le cas auparavant. Ainsi, plusieurs interventions ont été profitables pour la faune utilisant le territoire drainé par les lacs et les rivières (bassin versant), notamment grâce à l’installation de nichoirs pour canard branchu, à la création de milieux humides pour la sauvagine, et à l’aménagement d’aulnaie pour la bécasse d’Amérique.

Le 22 mars dernier, lors de la Journée mondiale de l’eau, la Fondation de la faune était fière de dévoiler une capsule vidéo résumant son action en milieu agricole depuis 2005. Nous vous invitons à la visionner et à découvrir quelques exemples d'interventions bénéfiques pour la faune des milieux agricoles.


L’équipe de la Fondation


Nos activités
Souper-bénéfice au homard
Soirée-bénéfice de la fondation de la faune du Québec, le jeudi 16 mai 2013

Le jeudi 16 mai prochain aura lieu la 11e soirée-bénéfice de la Fondation de la faune du Québec au Restaurant-Taverne Magnan à Montréal.

La soirée, sous la présidence d’honneur de M. Serge Miller, président et chef de la direction sortant d'ArcelorMittal Exploitation minière Canada et d'ArcelorMittal Infrastructure Canada, a pour objectif de recueillir des fonds qui seront investis dans des projets de protection et d'aménagement des lacs et des rivières de la Côte-Nord afin de maintenir l'abondance des populations de salmonidés de cette région.

Réservez votre place sans tarder !

L'ENCAN FAUNE ET NATURE
L’Encan faune et nature 2013 : retour sur un succès

La septième édition de l’Encan faune et nature s’est terminée le 7 mars dernier en affichant un bilan très positif : 98 000 $ ont été amassés. Les profits de cette activité-bénéfice seront versés au programme Pêche en herbe.

Cette année, 172 produits ont été mis aux enchères sur Internet, dont près de quarante nouveautés. Tous les amants de la nature pouvaient y trouver leur compte grâce aux divers produits et forfaits proposés.

Vous pouvez encore voir les produits vendus et les mises finales en visitant le site Internet de l’Encan.

Nos projets fauniques
Plus de vingt projets bénéfiques à la faune en danger

La Fondation de la faune a décidé d’allouer 307 440 $ à 23 projets dans le cadre du programme Faune en danger. Ainsi, 19 promoteurs, répartis dans plus de onze régions administratives du Québec, pourront protéger et mettre en valeur les habitats de plus d’une douzaine d’espèces fauniques indigènes menacées ou vulnérables.

Par exemple, l’organisme Attention FragÎles compte réaliser un plan de conservation et de mise en valeur des habitats fauniques littoraux des Îles-de-la-Madeleine. Pour ce faire, différents acteurs de la communauté (utilisateurs des milieux naturels, organismes socioéconomiques et environnementaux, industrie touristique) seront impliqués dans l’élaboration d’une stratégie commune de conservation des espèces menacées et vulnérables, comme le grèbe esclavon, le pluvier siffleur et la sterne de Dougall, et leurs habitats.

Photo de Julien Brisson
Quarante-cinq projets soutenus pour l’Amélioration de la qualité des habitats aquatiques (AQHA) - Volet frayère

La Fondation a accepté de financer 45 projets dans le cadre de ce programme. Le volet frayère vise la réalisation de travaux d’aménagement pour améliorer la reproduction naturelle de l’omble de fontaine (truite mouchetée). Un montant total de 172 934 $ a été octroyé à 24 promoteurs répartis dans neuf régions administratives.

Dans la région de Lanaudière, l’Association chasse et pêche Boullé aménagera au lac Rond un total de cinq frayères à omble de fontaine sur deux sites de fraie différents. Ce lac abrite une population allopatrique, c’est-à-dire dont seule l’omble de fontaine y est présente, type de lac très apprécié des pêcheurs sportifs.

Vingt-cinq nouveaux projets pour Découvrir les habitats fauniques

La Fondation de la faune a retenu 25 projets dans le cadre de ce programme pour un total de 348 600 $ répartis sur deux années financières (254 000 $ pour 2013-2014). Comme son nom l’indique, ce programme vise à faire connaître les habitats fauniques du Québec, leurs problèmes et les moyens d’y remédier, notamment grâce à la réalisation des panneaux d’interprétation et par la formation des intervenants clés sur le terrain.

Vingt-cinq nouveaux projets pour Découvrir les habitats fauniques
Exemple de panneau réalisé en 2012 par le comité ZIP du lac Saint-Pierre.
Nos partenaires d'affaires
La martre d’Amérique, vedette du timbre de conservation 2013
La martre d’Amérique, vedette du timbre de conservation 2013

Le dimanche 7 avril dernier, la Fondation de la faune a dévoilé à Montréal son nouveau timbre de conservation. C’est une œuvre originale, intitulée La martre d’Amérique et réalisée par le peintre animalier de Montréal, Claudio D’Angelo, qui illustre l’édition de 2013.

Vous pouvez voir l’ensemble de la collection sur le site de la Fondation ou sur celui de Timbres et monnaies Rousseau, notre partenaire de la première heure. Une reproduction à tirage limité de l’œuvre est aussi mise en vente.

 
Le saviez-vous?

Un régime bien particulier pour la martre d’Amérique

La martre d’Amérique est un animal opportuniste ayant un régime alimentaire très diversifié, allant des fruits à la charogne. Cependant, ce sont les petits mammifères tels que les campagnols et les souris qui constituent l’essentiel de sa nourriture. Autre fait étonnant, le lièvre d’Amérique serait la principale source d’alimentation de la martre au cours de l’hiver.

Le répertoire sur la biodiversité et les espèces en danger
Photo de Wade Clare

Les Vivats, le rendez-vous des acteurs des événements responsables du Québec

Les Vivats rendent hommage aux organisateurs d’événement qui ont des pratiques responsables.

Cette deuxième édition du gala des Vivats a permis de mettre en lumière les réalisations des lauréats s’étant distingués parmi les 204 candidatures déposées.

Félicitations à tous les lauréats !

Je fais un don
Fondation de la faune du Québec
Fondation de la faune du Québec
1175, avenue Lavigerie, bureau 420
Québec (Québec)
G1V 4P1
T. (418) 644-7926
1 877 639-0742
F. (418) 643-7655
Courriel
Facebook Twitter